Category

Actualités

Quand les candidatures féminines ne manquent pas…

By | Actualités, Autres actions | 2 Comments

Il y a quelques semaines, l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR) lançait un appel à candidature pour un poste de « chef de groupe». Cette fonction suscite habituellement peu de candidatures, conduisant sans doute parfois le chef de service de l’IGAENR à solliciter la personne qu’il souhaite associer au comité de direction. En tous cas, très rares sont les candidatures de femmes.

Cette fois-ci, à la surprise de tous, de nombreuses femmes inspectrices générales de première classe (donc a priori déjà reconnues comme compétentes) se portent candidates… C’est pourtant la candidature d’un homme qui est retenue : compétent, s’intégrant « harmonieusement » à l’équipe de direction, ayant déjà pris des responsabilités de coordonnateur, il faisait déjà presque partie de l’équipe de direction… une candidature presque « naturelle », donc!

Dans ce contexte, où l’on ne peut pourtant déplorer ni le manque de candidatures féminines de qualité, ni l’absence de vivier, les candidates, inspectrices sénior, échangent entre elles et avec d’autres inspectrices plus jeunes et manifestent leur « étonnement ». Les deux inspectrices générales qui sont aussi membres de l’AFDESRI, écrivent même au chef de service pour souligner qu’avec 2 femmes sur 9 dans l’équipe de direction de l’IGAENR, cette dernière est loin de satisfaire aux exigences du label « égalité professionnelle entre femmes et hommes » auquel candidatent les ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Certes, la parité à l’IGAENR se mesure globalement et pas seulement au nombre de femmes dans l’équipe de direction : la place des inspectrices générales, qui partait de très bas, a d’ailleurs progressé ces toutes dernières années, dans les promotions ou par le jeu des mobilités vers des fonctions comme celle de présidente du CNOUS[i]ou celles de rectrice[ii].

Mais il reste encore du chemin à parcourir pour que l’IGAENR soit un modèle dans la mise en œuvre d’une politique publique qu’elle est censée promouvoir dans les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche, comme toutes les politiques publiques promues par le MESRI. L’AFDESRI se réjouit donc que suite , le chef de service de l’IGAENR se soit engagé à faire encore progresser l’équilibre femmes- hommes au sein de l‘IGAENR et de son équipe de direction.

Nous pouvons tirer deux enseignement de cette histoire :

  • premièrement, quand les femmes sont candidates et se mettent en avant dans les prises de responsabilités, les nominations « naturelles », celle des hommes qui cochent déjà toutes les cases, apparaissent moins « naturelles » ;
  • deuxièmement, ensemble et avec l’appui de l’AFDESRI, les femmes peuvent faire bouger les pratiques, même dans les institutions les plus honorables, pour y faire progresser la parité.

Mesdames ! Soyez candidates ! Unissez-vous pour faire progresser la place de toutes ! Et comptez sur l’AFDESRI pour soutenir l’accès des femmes aux responsabilités.


[i]Dominique Marchand vient d’être nommée présidente directrice générale du CNOUS.

[ii]Quatre inspectrices générales de l’IGAENR sont actuellement rectrices : Béatrice Gille, Anne Bisagni, Béatrice Cormier, Christine Gavini-Chevet.

Rendez-vous au cabinet de Marlène Schiappa

By | Actualités, Réseaux féminins

Rendez-vous avec le cabinet de Marlène Schiappa le 31 mai 2018, Simone Bonnafous représentait l’AFDESRI à cette rencontre

Les réseaux féminins ont été reçus par Catherine Petit, directrice de cabinet de Marlène Schiappa, Secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes le 31 mai dernier.

Après avoir souligné que « la grande cause du quinquennat » est peu visible, les réseaux féminins ont présenté leurs propositions. Les inégalités salariales dans la fonction publique ont été au cœur de la discussion : mesurer ces inégalités, en identifier les causes et agir pour les réduire ont été les revendications portées.

D’autres propositions portées conjointement par les réseaux féminins ont été présentées, notamment sur la question des viviers de femmes, des rythmes de travail, de l’articulation entre vie personnelle et vie professionnelle, ainsi que sur la perspective d’une loi « Sauvadet 2 » avec des objectifs cibles visant non seulement une progression du pourcentage de femmes dans les flux de nomination, mais aussi dans les stocks. Les spécificités de l’ESR y ont été présentées.

De nouveaux objectifs pour 2018 – Réunion du CA de l’AFDESRI

By | Actualités

Les membres du CA de l’AFDESRI, en réunion le 2 mai 2018

Comme chaque mois, les membres du CA de l’AFDESRI se sont réunies, cette fois-ci en présentiel à Paris.
Cette rencontre a permis de présenter le séminaire de lancement du cycle de formation organisé avec la conférence des présidents d’université d’Ile de france (GPU).

Les membres du CA de l’AFDESRI se sont réunies en présentiel le 2 mai 2018 afin de définir et mettre en oeuvre les activités de l’association. Ce fut l’occasion d’évoquer les projets de formation et de séminaires futurs de l’association, dont l’un s’est déroulé le 15 juin avec la CPU Ile-de-France à l’Institut National des Jeunes Sourds à Paris. Le projet de formation, en partenariat avec la Fondation L’Oréal, est en cours de développement. Cette action permettra à certaines de nos membres d’accéder à des MOOC suivies de rencontres et de séances de formation en présentiel.

 

 

Rendez-vous à la Présidence de la République

By | Actualités, Réseaux féminins

Rendez-vous à la Présidence de la République le 10 avril 2018. Simone Bonnafous représentait l’AFDESRI.

L’AFDESRI et 8 autres réseaux féminins ont été reçus à la suite de leur lettre ouverte envoyée en janvier 2018 au Président de la République, pour faire connaître leurs attentes en termes d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Rendez-vous avec Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat en charge de la fonction publique

By | Actualités, Réseaux féminins

Rendez-vous avec Olivier Dussopt le 5 mars 2018, l’AFDESRI était représentée par Sophie Béjean

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes (8 mars), les associations de femmes des ministères de la fonction publique et l’AFDESRI ont été reçues par Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, en charge de la fonction publique. A cette occasion, les associations ont notamment proposer de renforcer les objectifs cibles en matières d’accès des femmes aux postes du haut encadrement.