Bienvenue sur le site de l’AFDESRI ! Notre association œuvre pour la place des femmes dans l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation. Nous invitons et aidons les femmes à briser le plafond de verre par tous les moyens : débats, rencontres, partage de bonnes pratiques, formations, mentorat… Découvrez nos missions et notre action sur notre site, et rejoignez-nous !

Sophie BéjeanPrésidente de l'AFDESRI

La place des femmes dans le monde professionnel progresse. Cependant, il existe encore des inégalités et il s’agit de continuer à alerter sur ces inégalités et agir pour qu’elles se réduisent, car en ce domaine, arrêter d’agir se traduit au mieux par une stagnation et au pire par une régression. En particulier, la place des femmes dans les fonctions de décision et de responsabilité au sein de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation est tout à fait insuffisante. C’est le sens de mon engagement dans l’AFDESRI, en France, et aux côtés d’association de même type à l’étranger ou même d’associations internationales.

Brigitte PlateauTrésorière

Je me suis engagée dans l’AFDESRI parce que j’ai fortement conscience de la place encore trop mineure des femmes aux postes de haute responsabilité de l’enseignement supérieur et de la recherche, et en tout premier lieu à la tête des universités et des organismes de recherche. Compte tenu des nombreux freins et obstacles à la progression des femmes dans l’ESRI, je pense vraiment nécessaire de se mobiliser pour aider les femmes à OSER mais aussi pour changer tout ce qui peut l’être dans nos établissements et nos administrations pour favoriser la mixité partout et à tous les niveaux.

Simone BonnafousMembre honoraire du CA

Qui sommes-nous ?

L’AFDESRI est une association créée en novembre 2014 à l’initiative de femmes dirigeantes de l’ESRI souhaitant se voir plus nombreuses à de telles positions. Elle rassemble des présidentes d’université, des rectrices, des cadres des directions générales des services, des inspectrices générales, mais aussi plus largement des femmes engagées dans une prise de responsabilité et des hommes partageant l’ambition de promouvoir la parité femmes-hommes au sein du ministère.

Nos objectifs

Promouvoir le rôle des femmes

Sous quelque forme que ce soit, dans les instances dirigeantes de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Créer des moments d’échanges

Effectuer un partage d'expérience en organisant des séminaires annuels

Analyser et diffuser les indicateurs

Analyser les situations réelles à partir de données et d’indicateurs pour prendre conscience des inégalités des parcours professionnels des femmes et des hommes et trouver des leviers pour agir.

Proposer de l’accompagnement

Sous forme de formations et de mentorat

Communiquer

Sur son activité notamment en faisant le lien avec les associations soeurs, réseaux féminins issus d'autres ministères

Les statuts de l'AFDESRI

Télécharger les statuts de l'AFDESRI

Les membres de l'association

Les membres de l’AFDESRI sont des femmes et des hommes qui souhaitent soutenir l’accès des femmes aux fonctions de responsabilité. Etre membre de l’AFDESRI, c’est s’engager en ce sens, pourvoir bénéficier des actions de l’association et de son réseau, c’est aussi contribuer à promouvoir la place des femmes. L’association compte actuellement plus de cent quatre-vingts adhérentes et adhérents.

Les membres du CA

Le Conseil d’Administration a été renouvelé en janvier 2021. Le CA a également évolué à cette date en passant de 7 à 10 membres. Les membres du CA ont pour missions de poursuivre les objectifs de l’AFDESRI et développer les activités visant à promouvoir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Sophie Béjean

Présidente

Sophie Béjean est rectrice de l’académie du Montpellier, de la région académique Occitanie et chancelière des universités depuis février 2020. Elle était auparavant rectrice de l’académie de Strasbourg depuis 2016.
Titulaire d’un doctorat de sciences économiques et d’une habilitation à diriger les recherches, Sophie Béjean devient maîtresse de conférence en 1993 puis professeure des universités en 2003. Elle a été présidente de l’université de Bourgogne de 2007 à 2012, année où elle devient Chevalier de la Légion d'honneur. Elle a exercé des responsabilités scientifiques, en tant que responsable de son équipe de recherche en économie de la santé, puis comme directrice du Laboratoire d’économie de Dijon (UMR CNRS Inserm) de 2014 à 2016. Elle a fondé et dirigé le master professionnel « Management et évaluation des organisations de santé » pendant 10 ans. Pendant son mandat de présidente d’université, elle a pris la responsabilité de la commission des moyens et des personnels de la Conférence des Présidents d’Université (CPU). De 2013 à 2016, elle a présidé les Conseils d’Administration de Campus France et du Centre national des œuvres universitaires et scolaires (CNOUS) ainsi que le Comité pour la Stratégie nationale de l’enseignement supérieur (STRANES), dont les travaux ont débouché sur le rapport « Pour une société apprenante ».

Brigitte Plateau

Trésorière

Brigitte Plateau est actuellement professeure à Grenoble INP – UGA et chargée de la stratégie européenne de l’Institut polytechnique de Grenoble, après en avoir été la Présidente de 2012 à 2017. Aussi, en mars 2020, elle est de nouveau élue comme présidente de l’association Talents du Numérique.
Normalienne agrégée de mathématiques, docteure d’Etat en informatique, Professeure des universités de classe exceptionnelle, spécialiste de calcul parallèle et d’évaluation des performances, elle s’investit dans le pilotage de la recherche en créant le laboratoire informatique de distribution ainsi que le laboratoire d’informatique de Grenoble (LIG) et en obtenant une prime d’excellence scientifique à cinq reprises. Durant sa carrière, elle a occupé différents postes à responsabilité au sein de l’école du numérique Grenoble INP-ENSIMAG, dont la direction en 2010. Forte de ces expériences, elle est première Présidente de l’AFDESRI dès sa création en novembre 2014, puis vice-présidente depuis janvier 2017.
La même année, elle rejoint le MESRI en tant que Directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnel (Dgesip) jusqu’à l’été 2019.

Christine Gangloff-Ziegler

Secrétaire

Christine Gangloff-Ziegler est rectrice de la région académique de la Guadeloupe depuis juillet 2020 et membre du Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication (LISEC, EA2310). Elle était auparavant présidente de l’université de Haute-Alsace (UHA) depuis juin 2012 et vice-présidente de la Conférence des Présidents d’Université (CPU).
Titulaire d’une maîtrise de droit des affaires et d’un DEA de droit privé, elle obtient un doctorat en sciences de l’éducation à l’UHA et devient maîtresse de conférences puis professeure dans cette discipline. Elle a exercé plusieurs postes à responsabilités au sein de l’IUT de Colmar : directrice des études du département carrières juridiques ; cheffe du département techniques de commercialisation ; directrice adjointe puis directrice de l'IUT entre 2008 et 2012. Membre du conseil d’administration de la CPU, elle a occupé le poste de vice-présidente de la commission de la formation et de l’insertion professionnelle jusqu’en décembre 2018. Elle a également été cofondatrice et présidente de l'Alliance des Universités de Recherche et de Formation (AUREF). Elle est cofondatrice de l’AFDESRI.

Anne Boutin

Membre du CA

Anne Boutin est directrice de recherche au CNRS et professeure attachée à l'ENS. En 1999, elle est médaillée de bronze au CNRS. Elle obtient le prix de thèse Nathalie Demassieux de la Chancellerie des universités de Paris en 1993, elle est habilitée à diriger des recherches en 1999. Depuis 2014, elle dirige le département de chimie de l'ENS. Elle a co-fondé l'Association Française de l'Adsorption (AFA). Elle est également présidente de la subdivision modélisation et simulation de la Société Chimique de france et de la Société Française de Physique. Elle devient chevalier de la Légion d'honneur en 2017.

Armande Le Pellec Muller

Membre du CA

Armande Le Pellec Muller est professeure des universités à l’Université Paris-Nanterre.
De 2010 à 2019, elle a occupé les fonctions de rectrice chancelière des universités successivement dans l'académie de Strasbourg (2010), puis l'académie de Montpellier (2013) et la région académique Occitanie (2015) et enfin l’académie de Rennes et la région académique de Bretagne (2018).
Titulaire d’un doctorat en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) et agrégée d’éducation physique et sportive, elle a exercé comme Professeure des universités à l’Université Paris Nanterre. Avant d’exercer les fonctions de rectrice, son parcours est marqué par de multiples expériences à des postes à responsabilité dans l’ESR : diverses responsabilité dans les formations universitaires et les préparations aux concours de l’enseignement, Directrice de l’UFR STAPS de l’université Paris Nanterre, Vice-présidente de la conférence des directeurs et doyens de STAPS, Directrice adjointe de l’Ecole doctorale en sciences du sport, de la motricité et du mouvement humain des Universités Paris Sud, Paris Nanterre et Paris Descartes, Directrice du CeRSM (Centre de recherche sur le sport et le mouvement), Vice-présidente de l’Université Paris Nanterre, Chargée de mission enseignement supérieur-recherche auprès du Recteur de l’Académie de Versailles, rectrice dans trois académies, chargée de mission auprès du MESRI et du MENJS.
Enfin, Armande Le Pellec Muller est chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur, officier dans l'ordre national du Mérite et commandeur dans l’ordre des Palmes académiques.

Claire Dupas-Haeberlin

Membre du CA

Claire Dupas-Haeberlin est professeure honoraire des universités et Directrice honoraire de l'ENS (Ecole Normale Supérieure) Paris-Saclay. Ancienne élève de l'ENSJF, Agrégée de physique, Docteure d'Etat en Physique en 1978, elle est nommée Professeure des Universités à l'université Paris 11- Orsay en 1986. Spécialiste des couches minces et nanostructures magnétiques, elle dirige l'Institut d'électronique fondamentale, UMR CNRS-Université Paris Sud de 1994 à 2000. Elle est aussi de 1999 à 2005 membre puis présidente du conseil scientifique de l’action concertée incitative nanosciences-nanotechnologies. Elle dirige ensuite l'ENS Paris-Saclay (ex-Cachan) de 2000 jusqu'à fin 2008. Elle est vice-présidente de la commission recherche de la CPU de 2001 à 2004. Elle est conseillère scientifique à l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) de 2009 à 2014. Elle est chevalier de l'Ordre des Palmes académiques, officier de l'Ordre national du Mérite et officier de la Légion d'honneur.

Johanna Roux

Membre du CA

Johanna ROUX est directrice de la recherche au Conservatoire national des arts et métiers, après avoir été responsable des ressources humaines. Titulaire d’une maîtrise en droit public et d’une maîtrise d’histoire, elle a complété son parcours de formation par un master en gestion des ressources humaines. Elle a commencé sa carrière à l’EHESS puis l’a poursuivie au Palais de la Découverte avant d’être nommée au Cnam. Elle est aujourd’hui ingénieure de recherche hors classe et est chevalier des Palmes académiques.

Micheline Misrahi-Abadou

Membre du CA

Médecin, titulaire d’un Doctorat en Biochimie et Biologie Moléculaire de l’Université Paris VI, elle est Professeure des Universités et Praticienne Hospitalière à la Faculté de Médecine Paris Saclay. Spécialiste en Reproduction humaine, elle a identifié pour la première fois la structure de récepteurs contrôlant la reproduction humaine, les récepteurs de la progestérone et de la LH, et réalisé le premier diagnostic génétique d’infertilités et anomalies de la puberté. Elle est Référente moléculaire nationale de l’infertilité chez la femme pour le Plan France Medecine Génomique 2025. Elle a obtenu plusieurs prix, notamment Chancellerie des Universités de Paris et Fondation pour la Recherche Médicale. Elle a assuré de nombreuses responsabilités, notamment Directrice d’Ecole Doctorale, Directrice d’Unité mixte INSERM-Université, membre de différents Conseils scientifiques: de la Faculté, de l’INSERM, de la Ligue nationale contre le Cancer, et experte auprès de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament. Elle a des responsabilités Editoriales ou de Conseil dans des journaux scientifiques internationaux ou d’instances internationales d’évaluation. Elle fait partie du Comité Académique de l’European University Alliance of Global Heath -EUGLOH.

Minh-Hà Pham

Membre du CA

Minh-Hà Pham est Conseillère pour la science et la technologie à l’Ambassade de France pour le Royaume-Uni à Londres depuis septembre 2020.
Entre 2018 et 2020, elle a été Vice-Présidente pour les Relations internationale à l’Université Paris sciences et Lettres (PSL). Elle a occupé les fonctions de Conseillère scientifique à l’Ambassade de France à Washington de 2013 à 2018. Auparavant elle a été Directrice des relations européennes et internationales du CNRS, après avoir été Directrice-adjointe pour la zone Asie-Pacifique et Déléguée pour les relations internationales du groupement d’écoles d’Ingénieur ParisTech. Elle a contribué à plusieurs programmes européens de coordination internationale (Eranet Chine pour le CNRS, programme I-Care avec la Chine pour ParisTech, projet d’Université européenne EELISA pour PSL).
Elle a dirigé un Laboratoire de l’INRA où elle a développé des recherches sur l’impact d’OGM et de pesticides sur le comportement de l’abeille, publié une centaine d’articles scientifiques et encadré 16 Thèses. Elle a également contribué à la création d’une start-up au Royaume-Uni. Elle a coordonné un programme scientifique européen et occupé les fonctions d’expert dans des instances universitaires, ministérielles et auprès de la Commission européenne.
Titulaire d’un Doctorat en Neurosciences de Sorbonne Université et d’une Thèse d’état, Ingénieur Agronome (Agro ParisTech), elle est Directrice de recherche hors classe au CNRS.
Elle est membre de think tanks, associations ou groupes de réflexion sur l’Environnement, la Diplomatie scientifique et la place des femmes dans les fonctions de direction.

Virginie Dupont

Membre du CA

Virginie Dupont est présidente de l’Université Bretagne Sud (UBS) depuis juillet 2020 et professeure de chimie organique. Première femme présidente d’une université bretonne, elle est titulaire d’un doctorat de Chimie-Physique de l’Institut National Polytechnique de Lorraine (ENSIC) et est d’abord recrutée à l’UBS comme maître de conférence.
Elle a occupé la fonction de directrice-adjointe de la faculté des Sciences entre 2006 et 2008 puis de Doyenne de cette même faculté jusqu’en 2012. Experte HCERES pour l’évaluation des établissements, elle est présidente de comité d’évaluation depuis 2014. En 2016, elle devient également présidente de l’Association Nationale des Vice-présidents du Conseil d’Administration des universités (ANVPCA).
Ses travaux de recherche ont traversé plusieurs laboratoires de l’UBS (LBCM, LIMATB, GMGL) ainsi que le Laboratoire de synthèse Organique (LSO) de l’Université de Nantes. Aujourd’hui, elle est membre associée du Laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines (LBCM).

Nos partenaires

L’AFDESRI travaille de concert avec de nombreux partenaires partageant les mêmes objectifs de parité et d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Elle appartient au réseau des associations de femmes de la fonction publique, et est en liaison avec d’autres associations du domaine de l’ESRI, notamment Femmes et science. Elle est soutenue par le Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation